Romain Gary: Qui était-il?

24/12/2017

A l'occasion de la sortie du film "La Promesse de l'aube" tiré du romain du même nom,il pourrait être intéressant de parler de son auteur, Romain Gary.

Si sa vie est plus ou moins racontée dans La promesse de l'aube, elle est plutôt romancée et s'arrête avant la fin de sa vie évidemment.

Romain Gary, de son vrai nom Romain Kacew, est né à Vilnius en Lituanie le 8 mai 1914.  Il grandit en Russie puis en Pologne et sera élevé par sa mère. En situation précaire, il part pour la France en 1928.

Il vit alors dans la ville de Nice où il étudie au lycée Massena avec des résultats plutôt moyens, pendant que sa mère se voit confiée la direction d'un hotel.

Romain Gary obtiendra une licence de droit parallèlement à une préparation militaire supérieur.

Il commence à écrire ses premières nouvelles pour le journal le Gringoire, qu'il quittera quand ces derniers commenceront à prendre position en faveur de l'extrême-droite. Sa nouvelle "L'orange" lui apporta une certaine indépendance financière. Cette dernière se mise à souffrir de diabète.

Il fit son service militaire dans l'aviation et sera nommé caporal. Après un examen, il échouera finalement (a priori peut-être à cause de sa récente naturalisation). Il est alors nommé sergent chez les mitrailleurs.

Il sera instructeur de tir à Avord, puis à Bordeaux.

Pendant la seconde guerre mondiale, il rejoindra Charles de Gaulle au Royaume-Unis et les FAFL (l'aviation française résistante).

Il s'illustrera plusieurs fois durant la guerre. En 1941, sa mère décèdera, mais il n'apprendra la nouvelle qu'en 1943, cette dernière ayant écris de nombreuses lettres à l'avance pour se parer à cette éventualité.

Après la guerre, il serra nommé diplomate en Suisse, en Bulgarie ou encore à New York.

En parallèle, sa carrière littéraire décolle enfin. Après l'échec de "Le vin des morts" qu'il ne réussit pas à faire publier, il connaît ses premiers succès avec Éducation Européenne en 1945. Avec Les Racines du Ciel sorti en 1956, c'est la consécration, ce titre remportant le prix Goncourt. En 1960 il écrira son œuvre la plus connue: La Promesse de l'Aube.

Il écrira également sous pseudonyme. Son œuvre, La vie devant soi qui remportera un prix Goncourt sera signé sous le nom d’Émile Ajar.

Coté vie sentimentale, Romain Gary connu de nombreuses liaisons. Il se mariera une première fois en 1945 avec une écrivaine britannique nommée Lesley Blanch. Il l'a quittera en 1959 pour l'actrice américaine Jean Seberg avec qui il aura un fils, nommé Alexandre Diego.

Fun Fact: Lorsqu'il apprends la liaison de sa femme avec Clint Eastwood, ce dernier se rend aux Etats-Unis pour le défier en duel de pistolet, auquel ne répondra pas l'acteur américain.

Ils divorcent en 1970 et Jean se suicidera en 1979.

Plus tard il eu une relation avec Leïla Chellabi, une mannequin qui sera sa compagne jusqu'à sa mort en 1980. 

Romain Gary et Leila Cheballi
Romain Gary et Leila Cheballi
Jean Seberg
Jean Seberg

Romain Gary, en plus d'être un héros de guerre, un diplomate et un écrivain à succès, est aussi un réalisateur de film.

Il sera scénariste du film les Racines du ciel (une adaptation de son roman du même nom) en 1962 et contribuera au scénario du célèbre film Le Jour le plus long. Il réalisera deux films: Les Oiseaux vont mourir au Pérou (qui sera d'ailleurs le premier film classé X par la Motion Picture Association of America) et Police Magnum.

Comme son ex-femme Jean Seberg avant lui, Romain Gary aura un destin tragique. Il se suicidera le 2 décembre 1980 d'une balle dans la bouche. Ses obsèques auront lieu à l'église Saint-Louis des Invalides le 9 décembre.

Il sera incinéré et ses cendres seront dispersés dans la mer Méditerranée.

L'église Saint-Louis des Invalides
L'église Saint-Louis des Invalides